Un petit billet seychellois qui fait le buzz

Si vous vous êtes rendus aux Seychelles dans les années 1970 et que vous avez gardé en souvenir un billet de 50 roupies, il est peut-être temps de le regarder de plus près car l’entreprise Duke’s of Dorchester s’apprête à en vendre un aux enchères pour un prix bien supérieur à sa valeur faciale d’environ 3 euros.

Mais alors pourquoi 40 ans plus tard, ce petit billet fait parler de lui ?

L’explication ressemble à une blague mais il s’agit pourtant d’une affaire bien sérieuse.

A cette époque où l’archipel des Seychelles était encore une colonie britannique, Sa Majesté la reine Elizabeth figurait sur les billets seychellois de la même manière qu’elle figurait sur toutes les monnaies de l’empire britannique. Mais ce qui fait la particularité de ce billet, c’est que le mot SEX apparaît juste à côté de la tête de sa majesté.  Certes ce détail n’est pas frappant au premier coup d’œil, mais en inclinant la tête vers la droite il apparaît bien clairement que les branches du cocotier forment ce mot, improbable à cet endroit, et c’est justement cet élément qui pourrait selon l’entreprise Duke’s of Dorchester faire grimper la côte du billet.

Est-ce pour cette raison que ce billet a été retiré de la circulation en 1973 ?

Et pourquoi cette inscription ?

Certains imaginent qu’en cette période où les Seychelles voulaient obtenir leur indépendance, le mot aurait été gravé exprès !

Source : lespress.mu

Ce contenu a été publié dans Océan Indien, Seychelles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*