Du bouche-à-oreilles aux Seychelles…

Alors qu’on les croyait sourdes, car dépourvues de tympans, les petites grenouilles Gardiner, ne mesurant pas plus d’un centimètre et vivant dans les forêts tropicales des Seychelles, disposent en fait d’un système d’audition très rare puisqu’il repose sur leur bouche.

Une équipe de chercheurs français du CNRS a diffusé des coassements préenregistrés dans l’habitat naturel de ces petites grenouilles et les mâles y ont répondu. Preuve qu’ils avaient bel et bien ouï malgré l’absence de tympan.

La question était alors de savoir par quel moyen? A l’aide de rayons X, les chercheurs ont pu identifier la bouche comme étant un amplificateur des fréquences émises. En gros, l’épaisseur des tissus mous et osseux se réduit pour laisser passer le son entre la bouche et l’oreille interne.

Une nouvelle découverte qui montre que la nature n’a pas fini de nous surprendre!

Ce contenu a été publié dans Océan Indien, Seychelles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*